Ptite Smily partage

Ptite Smily partage coeur

« Ca m’a rassuré de voir que dans ma poitrine, il y a un coeur pour ranger tous les gens que j’aime.

Des fois, je pose la main sur mon coeur, et je tends l’oreille.

Les battements de nos coeurs, c’est rien d’autre que les murmures de tous ceux qui habitent dedans.

Quand il n’y a plus personne, il s’arrête de battre.

Il faut un grand coeur pour y mettre tous les gens qu’on aime, et laisser de la place à tous ceux qu’on va aimer, mais qu’on ne connaît pas encore.

Un grand coeur en forme de loft, même si on doit abattre des tas de cloisons.

Un coeur avec des fenêtres pour voir le ciel, et dessiner dessus de beaux nuages en barbe à papa. »

Slimane

« Le pays sans adultes »

5 mars, 2010 à 18:29


4 Commentaires pour “Ptite Smily partage”


  1. Céline écrit:

    J’adore !!!

    Gros bisous et bon retour sur ton blog que je trouve vraiment beau et plein de vie !

    Coucou cousine!
    Merci ^^
    Je te fais de gros bisous

  2. Le Quidam écrit:

    Bonjour Ptite Smily

    Un petit coucou et plein de ce soleil que je rapporte d’Egypte.

    Bisous de tous les pharaons (sourire)

    Bonjour Quidam,
    heureuse de vous revoir sur mon blog ! ^^
    Merci pour ce plein de soleil que j’apprécie grandement.
    Bisous

  3. Annaée écrit:

    « Les battements de nos coeurs, c’est rien d’autre que les murmures de tous ceux qui habitent dedans »

    C’est tout à fait ça !!!

    Bisous

    Oui je suis entièrement d’accord et c’est bien pour cela que j’ai tenu à le partager.
    Pourvu que nos coeurs battent toujours suffisamment fort pour que d’autres acceptent d’y rentrer et d’y rester…
    Bisous

  4. Le Quidam écrit:

    Annaée a raison de souligner cette jolie phrase. Et cela est de plus en plus vrai lorsqu’il y a de moins en moins de personne à l’habiter.

    C’est sûr que l’on apprécie les battements de nos coeurs surtout quand ils se font de moins en moins vite…
    Mais le principal est qu’il batte et grâce à des personnes qui nous aiment pour ce que l’on est.
    Je suis sûre que votre coeur doit quand même être bien occupé cher Quidam


Laisser un commentaire